Je rêve que tous les "journalistes", "experts"... dominants qui tournent sur tous les grands médias, ainsi que tous les fayots fort bien payés de leur espèce qui ne manquent jamais dîners ou déjeuners servis (grands restos) sans fayots et offerts par les Capitaines de la finance, oui je les rêve au chômage, traités de feignants et de parasites par leurs confrères plus malins qu'eux, n'ayant plus assez pour payer leur loyer, encore moins leur remise en forme, obligés d'accepter, s'il tiennent encore à la vie, l'esclavage que les patrons leur imposeront "entreprise par entreprise", je vois bien l'implosion de leur vie de famille... et, non sans une certaine jouissance décorée de quelques larmes de sauriens, je les vois chercher la solidarité du Peuple :.le comble de leur humiliation. Oui j'en rêve quand je peux dormir. Plus tard, je raconterai mes rêves animés par ce qu'on ose encore appeler "socialistes".