A présent que, de toute évidence, il n'est plus rien à espérer de ce système abusivement qualifié "démocratique", j'ai bien peur qu'il ne reste plus que la violence de ceux qui n'ont jamais voix nulle part... et qui n'ont plus que la violence s'opposant à la violence qui s'exerce déjà au nom de la sainte liberté du marché mondialisé c'est-à-dire- celle qui s'appelle OMC, Union européenne, FMI... Ceux-ci possèdent déjà toutes les armes et contrôlent leur trafic protégés par les paradis fiscaux interdits à toi, pauvre con, qui doit 150 euros au fisc, ce dernier, conscience professionnelle, t'a envoyé l'huissier et saisi sur ton peu de salaire.... Hélas, la violence n'évite jamais les victimes innocentes, par ex : ton petit frère, ta meilleure copine, ton grand-père qui t'appelait MON GAMIN, avec tant d'amour protecteur d'avoir vécu.

J'ai bien peur de n'avoir plus peur pour moi (que pourtant j'aimais bien, un type sympa, encore que et surtout bien que, sans compter malgré.)