Jean-Michel Robert

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 22 avril 2016

probablement le dernier billet (raté)

Si je vous disais ce que j'ai raté, le nuit dernière... vous vous moqueriez de moi. C'est con une nuit qui s'accroche sous prétexte . Bon, c'est raté. Pardon à Alain simon, pardon en général, puisque dieu est diursourdingue, et que je ne vaux pas mieux.que son oreille universelle.

mercredi 20 avril 2016

J'avais pourtant juré sur ma tête

(Aux amis.)

Lire la suite

lundi 18 avril 2016

Genèse

Dieu, un moment, avait pensé à une faculté se l'esprit humain permettant une analyse réflexe de tous les paramètres objectifs, subjectifs et mystérieux qui offrirait à tout membre de l'espèce la possibilité de fermeture de ce qu'on pourrait nommer paupières définitives . Il y renonça : le partage et la division extrêmes des pouvoirs eussent, selon lui, livré la création à l'anarchie des fleurs de peau (j'allais écrire " de peu).

samedi 9 avril 2016

Est-ce vaiment courageux

de s'attacher au jour qui n'est déjà même plus très loin ?

mercredi 6 avril 2016

"Les gens, il conviendrait de ne les connaître que disponibles A certaines heures pâles de la nuit Près d´une machine à sous, avec des problèmes d´hommes simplement Des problèmes de mélancolie"

Pour la route... et PM

https://www.youtube.com/watch?v=Zdi_PwmHo2c

dimanche 3 avril 2016

si, un peu méchant, quand même

Décomposition des "élites"

Lire la suite

samedi 2 avril 2016

confession

Il m'arrive - maintenant que je n'ai plus rien à perdre ni à gagner ni à voler - de jouir, quelques instants, de ce merveilleux vertige que creuse le fou rire sauvage... Oh ! quelques instants... Après, comme tout le monde, comme si me fait. Me refait. Et je croise des gens.

vendredi 1 avril 2016

J'ai mal peur

A présent que, de toute évidence, il n'est plus rien à espérer de ce système abusivement qualifié "démocratique", j'ai bien peur qu'il ne reste plus que la violence de ceux qui n'ont jamais voix nulle part... et qui n'ont plus que la violence s'opposant à la violence qui s'exerce déjà au nom de la sainte liberté du marché mondialisé c'est-à-dire- celle qui s'appelle OMC, Union européenne, FMI... Ceux-ci possèdent déjà toutes les armes et contrôlent leur trafic protégés par les paradis fiscaux interdits à toi, pauvre con, qui doit 150 euros au fisc, ce dernier, conscience professionnelle, t'a envoyé l'huissier et saisi sur ton peu de salaire.... Hélas, la violence n'évite jamais les victimes innocentes, par ex : ton petit frère, ta meilleure copine, ton grand-père qui t'appelait MON GAMIN, avec tant d'amour protecteur d'avoir vécu.

J'ai bien peur de n'avoir plus peur pour moi (que pourtant j'aimais bien, un type sympa, encore que et surtout bien que, sans compter malgré.)