faut s'y faire / râle crie pleure proteste vocifère... / tu n'y changeras rien / "Y" est il espace-temps état événement ?... / pas le choix faut s'y faire / et même s'y refaire / même mauvais bricoleur / refaire tous les matins un "SE" élidé par l'espace-temps l'état l'événement... / peut-être même l'être / les êtres / élidé pour mériter ce "Y" lettre / lotie du pouvoir de substitution / qui chantera la modestie de ce "SE" ? / seuls sans doute ceux / qui s'y font / petites marionnettes / qui ne se sont jamais contentées de trois petits tours / faut s'y faire / car "falloir" même sans "il" n'en impose pas moins / plus simplement : il faut falloir / même sans sujet apparent / et si je risque "je faux" "je me faux" / se trouveront toujours des voix pour s'offusquer : "Mais pour qui se prend-il ? !" Alors que je ne prends rien ni personne / au contraire je rends mais ne me rends point / juste / ça s'y fait / et ça suffit /"Ah ! ça mais !" (1) ''

(1) Georges Brassens