Jean-Michel Robert

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 20 juin 2010

optimisme

un jour il saura

où commence la bouche alors

il osera son visage

malgré les gestes

rongeant le bout des doigts

malgré les lièvres

éclatant sous ses pas

-

il y aura toujours des ongles dans le vent

des becs dans les miroirs

les murs battront du même sang

-

mais la fille assise

à la terrasse du café

ne pourra pas le reconnaître

-

c’est amusant

dira-t-elle à son amie

regarde :

un désert qui rigole

vendredi 18 juin 2010

journée

Michel Monate avait raison : la journée est allée jusqu'à son achèvement. Une journée sans - pour ce qui ne concerne que moi - sans merveilleux ni horreur, sans amour ni haine, sans rire ni larmes, sans douleur ni plaisir, bref : encore un jour de bonheur, d'abominable bonheur tiède.

jeudi 17 juin 2010

citation

La journée est bien partie pour durer.

Michel Monate

samedi 5 juin 2010

Mon cousin

disait l'autre jour:"Il y a erreur sur la personne." Je ne le contredirai pas, j'ajouterai juste: l'erreur est totale et il n'y a personne.

vendredi 4 juin 2010

guitare sur soi-même

Si j'étais vraiment triste, j'aurais autant de talent que John Lee Hooker... Comme ce n'est pas le cas, je suis sans doute un joyeux mec.

encore une escroquerie

Hier je disais: "demain", mais voilà que demain est aujourd'hui... on nous ment...

jeudi 3 juin 2010

C'est bizarre:

je suis mort et je t'aime encore.

Sans déconner,

je viens de voir et d'entendre une pipistrelle qui disait du Laforgue (Jules). Ne nous dénoncez pas : on aurait des problèmes avec les chacals ("les chacaux," comme disent les flics et autres êtres de culture).

mardi 1 juin 2010

Elle s'appelait Dominique,

nous n'avions pas encore l'âge de baiser, mais nous nous embrassions, nous caressions, elle me fit même envoyer un gâteau pour mon anniversaire.

La vie sentait ses cheveux, ses lèvres, ses cuisses blessées de ronces, d'un regard nous étions autres.

Nous sommes de pauvres autres aujourd'hui : les autres.